CAMPING EN ALLEMAGNE

D'autres ouvertures sont en vue et il est temps de planifier les premières excursions en plein air. En Allemagne, ceux qui souhaitent passer une nuit sur un terrain de camping dans un bel environnement sans être réveillés par des portières de voiture qui claquent ou des générateurs de camping-cars, pour ensuite se rendre compte que la première chose qu'ils voient est un mur de caravanes, n'ont pas la tâche facile.

Les campings ressemblent de plus en plus à des parkings herbeux, le camping sauvage est presque partout interdit, même motorisé, et le bivouac est une zone grise qui demande une bonne dose de courage et de confiance en soi.


La plupart des personnes qui aiment l'air et la nature comprendront que dans un pays densément peuplé comme l'Allemagne, les espaces naturels doivent être particulièrement protégés. Les animaux et les plantes ont un besoin urgent du peu d'espace que nous leur accordons encore. Les réserves naturelles et les parcs nationaux sont donc absolument interdits pour toute aventure de nuit.



À propos du camping sauvage en Allemagne

Le camping sauvage est relativement confus en Allemagne. Les lois et les directives varient d'un Land à l'autre. L'article 59 de la loi fédérale sur la protection de la nature stipule que "l'accès au paysage libre sur les routes et les chemins et sur les surfaces non utilisées à des fins de loisirs" est autorisé à tout le monde. Cela comprend les chemins privés, les bordures de champs, les landes, les terres incultes et les friches ainsi que les surfaces agricoles en dehors de la période d'utilisation. La période d'utilisation est la période entre les semailles et le travail du sol. Le droit d'accès comprend également l'utilisation de fauteuils roulants ou de vélos sur les chemins.

L'accès à la forêt est en revanche réglementé par la loi fédérale sur les forêts. Elle stipule de manière uniforme que, selon le paragraphe 14, "l'accès à la forêt à des fins de loisirs" est autorisé - les Länder règlent les détails. Cela inclut également le fait de camper et de passer la nuit en dehors des terrains de camping désignés.

Les zones de protection de la nature, les réserves naturelles, les parcs nationaux et les zones de protection du paysage occupent une place particulière. Dans ces zones, le camping sauvage est généralement strictement interdit. En cas d'infraction, notamment pour d'autres délits tels que le littering, de lourdes amendes peuvent être infligées. En règle générale, il convient de se conformer aux lois locales et de traiter la nature avec respect. Il est également recommandé de demander la permission au propriétaire avant de passer la nuit sur sa propriété - une demande amicale est généralement bien accueillie !



En Allemagne, si l'on veut jouer la carte de la sécurité tout en passant la nuit le plus près possible de la nature, on peut se rendre dans un camping ou demander aux autorités forestières locales, mais aussi au propriétaire du terrain concerné. Un bivouac de fortune est en général autorisé partout et le bivouac planifié (passer la nuit sans tente en plein air) est généralement toléré pour une nuit - à l'exception des zones protégées où il est expressément interdit de passer la nuit.

Comme nous voulons encourager les voyages respectueux du climat, nous avons fait une sélection pour ceux qui voyagent à vélo, à pied, en canoë ou en kayak. Certaines nécessitent un enregistrement ou une inscription. Certains sont gratuits, d'autres nécessitent une cotisation. Tous ont en commun le fait que vous êtes invités et bienvenus à planter votre tente sans voiture !

popupcamps.de propose des expériences de camping exceptionnelles sur des sites temporaires. Un PUC doit être pour vous un lieu de bien-être où vous pouvez vraiment vous détendre. Et ce, en toute légalité et sans crainte d'être pris en flagrant délit de "camping sauvage". En outre, ils accordent une grande importance à la propreté et à la prévention des déchets.

coolcamping.com : en camping, il s'agit de trouver des endroits très spéciaux. L'équipe est à la recherche des meilleurs campings depuis des années. De plus, vous trouverez ici les évaluations des clients pour chaque camping.

trekkingtrails.de est un service formidable : Thomas Weingärtner de TrekkingTrails a marqué tous les lieux de trekking en Allemagne sur une carte. Différentes règles s'appliquent aux terrains de trekking : Certains ont des toilettes à compost, sont payants et doivent être réservés à l'avance, ailleurs il n'y a qu'une prairie gratuite.

1nitetent.com fonctionne comme Couchsurfing, mais à l'extérieur. Quelqu'un met gratuitement son jardin ou son terrain à ta disposition pour que tu puisses y camper une nuit.

dachgeber.de propose des places de couchage par des cyclistes pour des cyclistes ! Dachgeber est basé sur le principe de la réciprocité : tu dors chez moi et je dors chez toi. Sympathique à l'ancienne : chaque année, il publie soit un livret imprimé, soit un fichier pdf avec une liste de plus de 3.000 possibilités de passer la nuit chez vous ou comme camping dans votre jardin. Pas une appli cool, mais un super projet non commercial et proche de l'ADFC. L'adhésion coûte 15 euros par an, 10 euros pour les membres de l'ADFC. Ceux qui viennent à pied ou en train sont également les bienvenus, après accord préalable.

warmshowers.org fonctionne de manière similaire à Dachgeber, mais s'adresse exclusivement aux cyclistes et rassemble des places de couchage dans le monde entier. Aujourd'hui, 160.000 passionnés de vélo utilisent cette plate-forme basée dans le Colorado, aux États-Unis. Warmshowers n'est pas commerciale et est financée par des dons et un droit d'inscription unique de 30 dollars.

campspace.com une aventure unique en plein air. Découvrir des endroits beaux et durables dans une tente, une cabane dans les arbres ou une hutte. Respirer de l'air frais, se sentir petit au milieu d'arbres géants ou discuter autour d'un feu de camp bien chaud. Le séjour en plein air vous connecte à vous-même, à la nature et aux personnes qui vous entourent.

hinterland.camp est le Airbnb des campeurs et des aventuriers. La plateforme, qui n'a été lancée qu'en 2020, se concentre pour l'instant encore sur l'Allemagne et fonctionne sous la devise "Nous avons apprivoisé le camping sauvage". L'objectif est de mettre en relation des propriétaires privés et des campeurs.

trekking-eifel.de peut être utilisé moyennant une taxe de 10 euros. On obtient un peu plus qu'un simple emplacement pour camper - des sièges, des installations sanitaires et des plateformes en bois invitent à profiter du grand air, même avec un pied dans la zone de confort.

wildes-sh.de Dans le Schleswig-Holstein, il existe également des aires naturelles de camping désignées qui ne sont pas seulement mises à disposition par l'État, mais aussi en partie par des particuliers. Le site Wildes Schleswig-Holstein propose à tous les cyclistes et randonneurs la situation, les coordonnées et de brèves informations sur ces emplacements.

zeltzuhause.de et mycabin.eu proposent des emplacements de tentes sur des terrains privés à des prix avantageux. Pas exclusivement pour les voyageurs sans voiture, mais chez Campspace et MyCabin en particulier, j'aime le fait que le voyage durable soit aussi un thème abordé sur leur blog et que le voyage à faible émission de carbone soit encouragé.

Plus de contributions

En savoir plus

Cavalleria - Rewild to Rewire

Rejoins-nous pour un voyage de remise en liberté, de recâblage et de pur bonheur - inscrivez-vous dès maintenant.

Read more

Ouverture de la saison 2024

C'est reparti pour quatre jours d'aventure, de bons repas et de feux de camp crépitants. L'été est là et la saison est ouverte !

Read more

Family Camping - Style japonais

Fais la connaissance de notre famille japonaise préférée. Ils utilisent nos tentes depuis longtemps et nous sommes toujours heureux d'avoir de leurs nouvelles et d'accompagner leurs voyages. 

Read more