8 MOIS DE FUITE

Les huit derniers mois ont été une sacrée chevauchée. En octobre 2016, nous avons quitté l'Autriche et nous sommes mis en route pour le Népal. Nous ne savions pas combien de temps nous allions rester. Nous savions seulement que nous n'étions pas pressés.

Si tu ne prends pas tes propres rêves au sérieux, qui le fera ? Voici un bref résumé de ce que nous avons pu vivre ces derniers mois

NEPAL

J'ai toujours voulu voir les plus grandes montagnes. Nous y avons passé environ quatre semaines et c'est fou tout ce que l'on vit en si peu de temps. Le pays, les gens, la nourriture, la lutte, le froid, le bonheur, la détresse... Mais surtout, toute la joie que nous avons pu vivre.

Le Khumbu. C'est l'endroit où se trouve l'Everest. C'est donc aussi l'endroit où se déroule le fameux EBT (Everest Basecamp Trek). Mais nous ne voulions pas le faire, car nous savons qu'il est plein de monde. Au lieu de cela, nous avons opté pour le trek des 3 cols et l'avons fait en sens inverse pour être sûrs que ce serait une aventure. Rétrospectivement, c'était la bonne décision. Nous avons dormi chez des familles locales, nous avons eu des journées où nous n'avons vu qu'environ trois autres personnes et nous avons vu des tonnes de sommets impressionnants.

C'était définitivement un défi d'amener son corps à plus de 5000 m d'altitude pour la première fois (avec un sac à dos de 20 kg) et de grimper plus tard à plus de 6000 m (pas avec ce poids ;)). Mais cela en valait la peine et nous le referions sans hésiter. Mes photos rendent plus justice à l'expérience que mes mots ici, allez les voir :


THAÏLANDE

Si le curry est l'un de tes plats préférés, tu dois visiter cet endroit au moins une fois. Nous n'avions pas de grands projets pour ce que nous voulions faire en Thaïlande, mais nous avons été séduits par l'idée d'aller plus au nord pour voir les montagnes qui s'y trouvent. La région autour d'une ville appelée "Fang" était notre destination...


C'était la première fois que je conduisais une vraie moto. En Autriche, je n'ai même pas de permis de conduire pour cela. Mais ce n'est pas un problème en Thaïlande. Après avoir signé quelques papiers et reçu l'argent, nous avions une moto. Le nord de la Thaïlande est magnifique. Il est plein de collines avec des arbres et de petites routes entre elles. Voyager en moto rend les choses si simples et si flexibles. Nous avons commencé à conduire nos motos tous les jours dans l'obscurité. C'est le "revers" de la médaille d'être photographe 😉 .


On part bien avant le lever du soleil et après le coucher du soleil, on se retrouve quelque part sur un sommet pour redescendre avec sa lampe frontale. Ici aussi, nous avons rencontré beaucoup de gens sympathiques. Mais toute l'expérience était beaucoup plus détendue qu'au Népal, parfois on avait vraiment l'impression d'être en vacances 😉 .

VIETNAM

Ce n'est pas l'expérience de la moto en Thaïlande qui nous a amenés au Vietnam. Déjà à la maison, en Autriche, nous avions pensé à traverser ce pays en moto. La Thaïlande n'a donc fait que renforcer notre enthousiasme pour cette idée. Et nous l'avons fait. Nous avons parcouru 1650 km du sud au nord du Vietnam sur une petite Detech Win de 130 cm3. Mais ça n'a pas été aussi génial que nous l'avions imaginé.


Normalement, le temps ne nous dérange pas beaucoup. Mais quand on se déplace à vélo 24 heures sur 24, c'est définitivement un sujet de préoccupation. Nous avons passé six semaines dans ce pays et il a plu pendant cinq semaines. Une pluie battante ! Cela a transformé toute l'expérience en une véritable aventure. Conduire jusqu'aux genoux par moments et "tout" mouillé chaque jour ont fait de tout cela un véritable défi. Cela a également ôté tout plaisir et mis notre relation à rude épreuve. Je me suis sentie plus froide qu'au Népal lorsque je roulais sous la pluie à travers les montagnes dans la jungle. Le vent et la saleté vous frappaient constamment


Mais tout n'a pas été mauvais. Il y a toujours de bons moments. Comme toujours, cela a commencé par les personnes que nous avons rencontrées. Nous avons vu des endroits magnifiques et notre attitude de ne pas abandonner nous a permis de traverser ce voyage. Une fois de plus, les images parlent plus fort que tout ce que je pourrais écrire ici...

Nouvelle-Zélande

Nous étions impatients d'être en Nouvelle-Zélande après avoir passé un moment si difficile au Vietnam. Cela faisait longtemps que nous rêvions de parcourir ces deux îles en van. Nous avons donc passé la première semaine à trouver un van et avons commencé à partir de là. Nous avions trois mois devant nous et avons décidé de passer environ un mois dans le nord et deux mois dans le sud de l'île. Les premiers jours là-bas ont vraiment donné un coup de fouet à notre moral. Après être restés assis sur la moto, nous avons enfin pu faire bouger nos corps. Surf, randonnée, yoga, etc. Nous avons tout fait et nous l'avons combiné avec les plus délicieux plats faits maison en camping-car. C'était tout simplement super rafraîchissant après six semaines humides de régime de riz.


Mais bien sûr, la Nouvelle-Zélande n'est pas comme l'arrière-cour du Vietnam et, bien sûr, il y a plein de touristes. Nous avons toujours essayé d'éviter la foule, et j'ai donc constamment fait des recherches et organisé des activités que nous pouvions faire hors des sentiers battus, et si ce n'était pas le cas, nous les faisions à notre manière, généralement quand les gens "normaux" dormaient. Mais cela aussi a parfaitement fonctionné la plupart du temps. Il y a tellement de choses à voir en Nouvelle-Zélande que même en trois mois, nous avons l'impression de n'avoir fait qu'effleurer la surface.



J'y retournerai sans aucun doute, mais peut-être à une autre période de l'année. Le surf était amusant, les montagnes étaient assez impressionnantes et la vie en van était aussi une expérience formidable. Nous avons beaucoup appris. Beaucoup sur nous-mêmes et sur ce qui est vraiment important pour nous et notre avenir. Les personnes que nous avons rencontrées ont une fois de plus fait de ce voyage quelque chose de spécial pour nous ! Merci à tous ceux qui nous ont aidés tout au long du voyage !

Indonésie

Après sept mois sur la route, nous avons pris notre temps en Indonésie. Nous avions prévu d'aller à Java, Lombok et ainsi de suite, mais finalement, nous avons simplement profité de Bali. D'abord à l'intérieur des terres, puis nous sommes allés dans le nord pour prendre un cours de plongée gratuit. Nous étions accros. Tellement accro que je n'ai même pas surfé une seule vague à Bali.


Si vous m'aviez dit cela avant, j'aurais juste ri ! Mais l'apnée est quelque chose de spécial. Et c'est addictif. Elle nous a ouvert un autre monde. C'est fou ce que le corps humain peut faire. Lors de mon deuxième jour, j'ai fait plusieurs plongées de 20 mètres en apnée. En fait, c'est très simple. Tout est dans notre tête. Oui, c'est ainsi que nous passons notre temps à Bali : yoga, plongée en apnée, repas et un peu de randonnée. Le lever du soleil sur l'Agun de Bali a été une expérience formidable. Un acte très spirituel. Mais pour être honnête, à ce moment-là, nous commencions déjà à compter les jours... Nous étions heureux de rentrer en Autriche, pleins d'énergie et d'idées pour l'avenir ! Qui sait où le flow nous mènera ensuite ?

Plus de contributions

En savoir plus

Cavalleria - Rewild to Rewire

Rejoins-nous pour un voyage de remise en liberté, de recâblage et de pur bonheur - inscrivez-vous dès maintenant.

Read more

Ouverture de la saison 2024

C'est reparti pour quatre jours d'aventure, de bons repas et de feux de camp crépitants. L'été est là et la saison est ouverte !

Read more

Family Camping - Style japonais

Fais la connaissance de notre famille japonaise préférée. Ils utilisent nos tentes depuis longtemps et nous sommes toujours heureux d'avoir de leurs nouvelles et d'accompagner leurs voyages. 

Read more